';

Tout savoir du marketing scolaire

 

Banques, assurances, fournitures scolaires, culture, éducation, enterntainment : les plus jeunes sont une cible convoitée. La rentrée des classes est souvent le moment propice choisi pour les séduire.

La rentrée scolaire : une des plus grandes saisons de vente pour les entreprises

Après les fêtes de fin d’année, la rentrée est la plus grande saison de vente pour les entreprises. Vêtements, assurances, loisirs, éducation, culture… Les dépenses des foyers sont conséquentes en cette période de l’année car les parents ont ce désir de repartir sur de bonnes bases, que leurs bambins ne manquent de rien, pour que l’année scolaire roule sans tracas.

Le Coronavirus a même développé davantage cet effet sur les équipements technologiques comme les ordinateurs et tablettes. Car les cours à la maison nécessitent du matériel technique, des fournitures scolaires supplémentaires en prévision d’un éventuel nouveau confinement.

Évolution du marketing scolaire

La publicité dans les écoles a été bannie en 1936.

Sur une période de 10 années, les dépenses effectuées en publicité à destination des enfants ont explosé : elles sont passées de 100 millions de dollars en 1990 à plus de 2 milliards de dollars en 2000.

Aujourd’hui, ce marketing s’est développé sous de nombreuses formes, et plus seulement sur le print, la radio et la télévision : street marketing, digital, événements sont très plébiscités.

Le terme de marketing scolaire est assez récent, puisqu’apparu dans les années 90. Il s’agissait alors des actions menées par les entreprises au sein des écoles, quelque soit le niveau de visibilité. Il a toujours été très difficile d’obtenir des informations sur ces interventions des entreprises dans les écoles, d’autant plus que cela pose question…

Depuis 2001, le démarchage dans les écoles est interdit : pas de publicité sur les distributeurs, pas d’encarts publicitaires dans les livres et plaquettes. Mais des partenariats restent possibles.

Au-delà de ça, la cour de récréation est en soi un levier publicitaire, où les marques de gâteaux, de baskets, de sacs sont portées par ces baby influenceurs malgré eux, victimes de publicité virale.

Les marques se sont peu à peu immiscer dans la vie de l’enfant, dans son éducation et plus seulement entre 2 séquences du club Dorothée. Ainsi, bon nombre de marque propose du contenu éducatif, des jeux pour occuper les enfants, des leçons d’hygiène ou d’écologie… et vont jusqu’à s’introduire sur les réseaux sociaux et jeux vidéo.

Oui, le marketing s’immisce de plus en plus dans la vie des jeunes, et cela commence dès la maternité avec le lait, les couches et autres consommables…

Pourquoi faire du marketing scolaire ?

La rentrée est, par définition, une période mouvementée où chaque entreprise, quel que soit son domaine à intérêt à communiquer.

En ciblant les enfants, on atteint les parents. Mais aussi, tout ceux qui sont directement ou indirectement concernés : les enseignants, les étudiants et les grands parents, qui interviennent de plus en plus dans la vie de leurs petits enfants.

Vous avez aimé ce sujet ? Likes-le, partagez-le ! Découvrez dans les prochains jours un autre article sur ce thème !

Retrouvez ici, tous nos travaux sur le sujet de l’éducation :

 

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIN
  • Pinterest
Share
Tagged in
Leave a reply